Entre côtes sauvages et verts bocages, les paysages du nord de la péninsule répondent à toutes nos envies.
On résume souvent la Manche à Utah Beach (plage du débarquement de 1944) et au Mont-Saint-Michel, deux incontournables.

C’est oublier qu’entre les deux, il y a le Cotentin, ce bout de France qui pénètre les flots et nargue l’Angleterre, à moins qu’il ne s’agisse d’un morceau d’Irlande échoué sur nos côtes tant leurs paysages se ressemblent…

Préparez-vous à marcher le long de la Manche et à y découvrir des paysages verdoyants à quelques mètres seulement de la plage. Pour tout ce qui est achat de matériel de randonnée, de ski ou encore d’escalade, je vous conseille vivement le site Millet. Vous y trouverez un large choix de produits d’excellente qualité.

 

Cotentin carte France

 

Barfleur, le village des peintres

Il faut prendre de la hauteur pour saisir le charme des lieux.

Au Nord-Est de la péninsule, le phare de Gatteville permet de relever le défi 365 marches plus haut ! De là-haut, le Cotentin se dévoile.

Côté mer, les 355 km de littoral alternent plages de sable et falaises déchiquetées, caps sauvages et ports naturels, parfaits pour de paisibles randonnées, comme sur le GR223, sentier des douaniers.

En chemin, les villages pittoresques animent les paysages. Parmi eux, Barfleur tient une place à part. Avec ses maisons de pécheur en granit entourant une église trapue et son port – le plus important de la région au temps de Guillaume le Conquérant.
La balade dans le bourg se termine souvent par une dégustation de coquilles Saint-Jacques, la spécialité locale.

 

Entre culture et patrimoine

En filant plus à l’Ouest, on atteint Cherbourg-en-Cotentin. Sa rade artificielle (la plus grande au monde) abrite navires de guerre et bateaux de plaisance.

Les férus d’Histoire ne manqueront pas la basilique Sainte-Trinité, l’un des monuments les plus anciens de la ville, et le musée de la Libération installé sur une colline, dans le ford du Roule.

De là-haut, l’ancienne gare maritime transatlantique dévoile ses dimensions XXL. Transformé en Cité de la Mer, ce chef-d’œuvre Art Déco abrite désormais un passionnant parc scientifique et ludique dédié à l’aventure maritime, avec des aquariums et des expositions consacrées à l’histoire de l’émigration, au Titanic (qui fit escale à Cherbourg) et au sous-marin nucléaire Le Redoutable, démantelé en 1991.

 

Falaises et bocages fleuris

Encore plus à l’Ouest, à la proue du Cotentin,le cap de la Hague est associé, dans l’esprit collectif, à l’usine de traitement des déchets radioactifs. On a vite fait de l’oublier face à la beauté sauvage des paysages !

Vertige garanti au sommet des falaises du Nez de Jobourg, parmi les plus hautes d’Europe continentale (128 mètres), où logent des milliers de goélands.

Pour les plus explorateurs, il est même possible de s’aventurer dans des grottes qui auraient servi autrefois de caches aux pirates.

On peut aussi s’essayer au char à voile sur les plages qui filent jusqu’à la station balnéaire de Bameville-Carteret ou, plus simplement, se délecter des landes fleuries d’ajoncs et de bruyères au milieu des bocages.
Quelques manoirs, comme celui de Dur-Écu, et les produits du terroir, servent de fil conducteur à cette balade.

Le cidre Cotentin est encore meilleur dégusté dans les Caves Hérout, tout comme les camemberts de la fromagerie Réaux. Essayez aussi les caramels à base de confiture de lait de chez Lait Douceur de Normandie. Un délice !:)

La nature éblouissante du Cotentin se découvre aussi dans le parc à l’anglaise du château d’Urville-Nacqueville ou dans les jardins à Saint-Germain-des Vaux.

Face à la mer, le jardin botanique de Vauville propose une derrière escale. On y trouve des palmiers… comme un pied de nez à la météo normande.

 

Connaissiez-vous cette région de Normandie ? Est-ce un endroit où vous passeriez quelques jours de vacances ?
On attend votre avis dans les commentaires en dessous de l’article :)