Miami est un peu la star de la Floride.

C’est une ville aux multiples contrastes qui vous fera voyager entre démesure à l’américaine, architecture vintage, détente sur la plage et culture latino.

Le spectacle commence sur la Biscayne Bay: à droite, le port et ses paquebots géants prêts à embarquer les croisiéristes pour les Caraïbes et à gauche, une myriade d’îles coiffées de palmiers dissimulant de somptueuses villas.

Entre tourisme de masse et luxe, entre quartiers chics et zones résidentielles habitées par les immigrés d’Amérique latine, Miami cultive ses différences.

 

Panorama Miami Floride Etats Unis

 

Le royaume du Bling-Bling

L’île de Miami Beach est une étape obligée.
Jadis Ie paradis des retraités, elle est aujourd’hui un endroit branché, notamment au sud.

South Beach, «SoBe» pour les intimes… La raison de cette métamorphose ? Le lifting de son quartier Art déco dans lequel les immeubles années 30 aux formes arrondies ont retrouvé leurs couleurs pastel. Ses hôtels, souvent imaginés par des Français, osent toutes les folies. À défaut de dormir, vous irez y déguster un cocktail :)

Dans le sillage des mannequins et comédiens, starlettes et jet-setteurs se précipitent à Miami Beach.
On vient ici autant pour voir que pour être vu, en particulier sur Ocean Drive, la célèbre avenue qui borde la mer.

Sur la magnifique plage prisée aussi bien des locaux comme des touristes, l’apparence compte ! Et cela vaut également pour les sauveteurs, qui se doivent de soigner leur apparence pour la réputation de la ville.

 

Miami la nuit

À la nuit tombée, les néons colorent les rues et l’ambiance se fait « sixties ». Les bars et clubs de Washington Avenue ou de Lincoln Road prennent des accents, techno ou latino et attirent les noctambules pour des soirées caliente !

 

Séance shopping et flânerie urbaine

Direction le nord de Miami Beach.

Le long de l’interminable langue de sable blanc léchée par les eaux de l’Atlantique, les hôtels branchés font place aux complexes familiaux et aux condominiums (= de vastes tours d’appartements confortables avec vue sur l’Océan).

Vous pouvez ensuite rejoindre Downtown, le centre-ville, avec sa forêt de gratte-ciel.

Impossible d’y manquer le centre commercial de Bayside Marketplace, qui accueille en son cœur un Hard Rock Cafe coiffé d’une guitare géante.

Hard Rock Cafe - Miami Bayside

Dans cette Mecque du shopping, les fashionistas ne sauront plus où donner de la tête !

Si les magasins vous ennuient, direction Coconut Grove. Autrefois village bohème peuplé d’artistes, ce quartier continue d’entretenir une ambiance européenne dans un climat tropical.

Les artistes, eux, ont mis le cap sur Design District au nord de la ville, le nouveau lieu à la mode. Ses anciens entrepôts ont été reconvertis en boutiques de luxe, magasins de déco et galeries. Quant aux dizaines de murs graffés de Wynwood Art District, ils font le bonheur des amateurs de street art.

 

Le clou du séjour ?

Le quartier de Little Havane !

Car Miami est aussi la Terre promise de milliers d’exilés cubains, qui recréent l’atmosphère de leur pays. Restaurants typiques servant des cafés serrés, vendeurs de fruits, usines à cigares, jeux de dames dans la rue… on se croirait vraiment à La Havane !

Touchant Miami, la petite ville de Coral Gables joue la carte rétro-chic, avec ses demeures de style méditerranéen. À l’image du Biltmore Hotel, un palace aux influences hispano-mauresques. Classé monument historique, il a reçu des hôtes illustres tel que Franklin Roosevelt ou encore Al Capone.

Un brunch au bord de sa piscine XXL vous plonge dans les sulfureuses années 1930. C’est aussi une star de la télé: il a servi de décor à Deux flics à Miami et Les Experts: Miami.

 

Si cette ville aux décors de cinéma vous plaît, sachez que pour voyager aux États-Unis, il est nécessaire d’être en possession d’un droit d’entrée.

En effet, avant d’embarquer dans l’avion, une autorisation de voyage appelé ESTA (= Electronic System for Travel Authorization) vous sera demandé.
Pour obtenir cette autorisation, il vous suffit de vous rendre sur Esta-USA.org par exemple et de remplir un formulaire (l’obtention de l’ESTA prend généralement moins d’une semaine).

 

Que pensez-vous de Miami ? Est-ce une destination susceptible de vous plaire ?
Répondez dans les commentaires ci-dessous ;)